Publié le jeudi 20 février 2020

Piolenc (F-Vaucluse)

Restauration du prieuré de Piolenc : première étape, l'église, réfection de l'escalier et de l'extérieur de la tour-clocher formant narthex.

Ensemble, préservons ce patrimoine piolençois unique!

Fille de la géographie et de l'histoire : Eugéa embrassant Clio donna naissance à Piolenc. Le "Pio" ou puy est l'éminence rocheuse originelle remise à l'abbaye de Cluny sous l'abbatiat d'Odilon fin Xe siècle. Dans la charte de donation, ce tertre est dénommé "Podium Odolinum", qui deviendra Piolenc : une des plus anciennes baronnies françaises, datant d'un peu avant l'an Mil. Les seigneurs-prieurs de Piolenc resteront membres de l'ordre de Cluny jusqu'à la révolution. Le site fait d'ailleurs partie du réseau de la Fédération européenne des sites clunisiens.

La partie ecclésiale haut moyenâgeuse (XIe siècle) forme une croix latine de facture du premier art roman provençal. Ce bâtiment a été agrandi au fil des siècles, en fonction des besoins, par chemisages successifs.

L'ensemble couvre les périodes historiques de l'art roman provençal jusqu'aux XIXe et XXe siècles en passant bien sûr par l'art ogival (gothique). Au XIIIe siècle, une chapelle, vraisemblablement mortuaire, est accolée à l'église : petit bijou de style gothique bas rhodanien. Formant un continuum monumental de plus de mille ans, cet ensemble patrimonial d'une grande richesse mérite d'être sauvegardé.